Archive For The “Actualité” Toutes les catégories:

Le sommeil et les vacances, les clés de la performance

Le sommeil et les vacances, les clés de la performance

Peut-être faites-vous partie des heureux élus à avoir pu profiter de la semaine de relâche scolaire afin de vous reposer à la maison ? Et si c’était la semaine la plus rentable de votre année ? Vacances et sommeil ne sont pas les premiers mots qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on pense à la performance. Et pourtant !

Redonnons-nous un peu de perspective. Le succès de l’ère industrielle est majoritairement défini en termes d’efficacité : la vitesse et la quantité composent l’ADN de la performance. Faire plus avec moins, et plus vite !

La création de valeur dans l’économie actuelle repose cependant sur des facteurs différents : non plus travailler vite, mais travailler autrement. L’idée que d’exécuter une heure de plus de votre besogne correspond à une heure de productivité n’est plus vraie dans ce contexte.

Cliquer ici pour voir tout l’article

Paru dans Les Affaires (Le  mars 2019)

Par Jean-François Bertholet

Party de bureau : ne privons pas nos milieux de travail de moments de réjouissance, profitons-en plutôt pour prévenir les écarts de conduite!

Party de bureau : ne privons pas nos milieux de travail de moments de réjouissance, profitons-en plutôt pour prévenir les écarts de conduite!

Avec le mois de décembre vient la saison des célébrations du temps des fêtes. Selon un sondage CROP-CRHA, 61 % des travailleurs auront un party de bureau cette année. Ce sera l’occasion de célébrer les succès de l’année, mais attention toutefois aux écarts de conduite qui s’invitent parfois à la fête!

En raison du mouvement #moiaussi, certains employeurs disent hésiter à organiser un événement festif de peur que des comportements inappropriés s’y produisent. « De notre avis, là n’est pas la solution. Il est important de préserver les occasions qui contribuent à la mobilisation et à la cohésion des équipes de travail. En effet, plutôt que de priver nos milieux de travail de ces moments, profitons-en pour sensibiliser et outiller les travailleurs afin de prévenir les situations regrettables. » selon Manon Poirier, CRHA, DG de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Cliquer ici pour voir tout l’article

Paru à l’Ordre des conseillers en ressources humaines (Le 5 décembre 2018)

Par Noémie Ferland-Dorval

Travailleurs âgés  « C’est plus urgent qu’on pense »

Travailleurs âgés « C’est plus urgent qu’on pense »

 

Québec doit s’attaquer d’urgence à l’enjeu du vieillissement de la population. Et appuyer davantage les travailleurs plus âgés, plaide l’ex-premier ministre Jean Charest. Voici son plan.

Jean Charest

« L’État doit envoyer un signal »

Québec s’est démarqué par ses politiques progressistes pour les familles et pour les femmes. Il doit maintenant le faire pour les travailleurs plus âgés, dit Jean Charest. L’ex-premier ministre y voit une occasion à saisir. Mais il faut faire vite.

Il faut repenser la société en fonction du vieillissement de la population, dit Jean Charest. Les statistiques le prouvent. La moitié des enfants nés aujourd’hui, dans un pays occidental, vivront 100 ans. Cette situation changera les cycles de vie, de travail et de loisirs. Sans compter que le nombre de personnes âgées est en constante progression. « Nous avons une population vieillissante, constate-t-il. Il y a plus de gens qui partent à la retraite que de gens qui arrivent sur le marché du travail. Et la période de retraite s’allonge. » Il faut donc revoir les façons de faire en fonction de ce phénomène.

Cliquer ici pour voir tout l’article

Paru dans La Presse (Le 3 décembre 2018)

Par Réjean Bourdeau

Le cannabis en milieu de travail préoccupe des entreprises manitobaines

Le cannabis en milieu de travail préoccupe des entreprises manitobaines

Plus d’un mois après la légalisation du cannabis à usage récréatif au Canada, son utilisation en milieu de travail suscite bien des questions auprès des employeurs. C’est pour tenter d’y répondre que la Chambre de commerce de Winnipeg a organisé mercredi une conférence sur ce thème.

Près d’une centaine de gens d’affaires et des professionnels de l’industrie du cannabis ont participé à la rencontre qui avait lieu au Centre des congrès de Winnipeg.

Une vingtaine de conférenciers venus d’Amérique du Nord ont fait part de leur expertise.« Beaucoup de nos membres veulent de l’information sur le cannabis en milieu de travail. On espère qu’à la fin de cette conférence ils aborderont la question du cannabis en milieu de travail avec plus de confiance », affirme Loren Remillard, président de la Chambre de commerce de Winnipeg.

Cliquer ici pour voir tout l’article

Paru sur Ici Manitoba (Le 28 novembre 2018)

Par Abdoulaye Cissoko

Normes du travail: ce que vous devez savoir sur les nouvelles dispositions de la loi

Normes du travail: ce que vous devez savoir sur les nouvelles dispositions de la loi

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) est l’organisme auquel le gouvernement du Québec a confié la promotion des droits en matière de travail. Elle assure la presque totalité des travailleurs québécois, notamment par l’application de la Loi sur les normes du travail (LNT).

La LNT est d’ordre public, c’est-à-dire qu’elle a été conçue pour protéger l’intérêt général. Personne ne peut y déroger, sauf par une mesure expressément stipulée à la loi.

Plus concrètement, cela implique qu’un employeur n’a pas le droit d’offrir des conditions moins avantageuses que celles prévues à la LNT.

L’Assemblée nationale a récemment adopté de nouvelles dispositions. Certaines sont en vigueur depuis le 12 juin dernier, alors que d’autres le seront à compter du 1er janvier prochain.

Voyez en quoi consistent ces changements.

Cliquez ici pour voir tout l’article

Paru dans Le Journal de Montréal (Le 19 novembre 2018)

Par Shan Denicourt

L’intégration des personnes handicapées intellectuelles, une réussite à la Pulperie

L’intégration des personnes handicapées intellectuelles, une réussite à la Pulperie

La Pulperie de Chicoutimi fait figure de proue dans l’intégration des handicapés au Québec. Au total, 55 personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme ont fait un stage dans ce musée. Une expérience qui leur a permis d’intégrer le marché du travail.

L’institution saguenéenne est devenue le premier musée au Québec à accueillir des handicapés intellectuels dans son équipe en 2010. Aujourd’hui, 16 stagiaires sont à l’oeuvre trois jours par semaine à la Pulperie de Chicoutimi.

 

Cliquez ici pour voir tout l’article

Paru sur ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean (Le 18 novembre 2018)

Par Priscilla Plamondon Lalancette

Accueillir moins d’universitaires et plus d’ouvriers, demandent les entreprises

Accueillir moins d’universitaires et plus d’ouvriers, demandent les entreprises

Le Canada doit ouvrir grand les portes aux migrants peu qualifiés, car nous en avons cruellement besoin, clament les entreprises. Parmi les solutions qu’elles proposent : offrir la résidence permanente aux travailleurs étrangers temporaires.

« Un baccalauréat en sociologie d’une université étrangère ne va pas nécessairement combler le besoin de main-d’oeuvre d’une usine qui produit des salades en région », lance Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

La pénurie de travailleurs non qualifiés est criante, rappelle Mme Hébert. « Au moment où on se parle, on a des usines, des manufacturiers partout au pays qui doivent refuser des contrats parce qu’ils n’ont pas les manoeuvres pour opérer la machinerie. On a des restaurateurs qui doivent fermer leur restaurant quelques jours par semaine parce qu’ils n’ont pas le personnel suffisant pour servir leurs clients. On a des établissements d’hébergement qui fonctionnent seulement à 50 % de leurs capacités […], n’ayant pas de personnel suffisant pour suffire à la tâche. »

Cliquez ici pour voir tout l’article

Paru sur ici.radio-canada.ca (Le 16 novembre 2018)

Par Danielle Beaudoin

Harcèlement: des avocats veulent changer le Code du travail

Harcèlement: des avocats veulent changer le Code du travail

Des avocats veulent que les victimes ne soient pas seules à porter le fardeau de dénoncer le harcèlement – dont le harcèlement sexuel – et les agressions en milieu de travail : il faut que les témoins puissent aussi pouvoir le faire et que l’employeur soit obligé d’enquêter dans ces cas-là aussi, suggèrent-ils.

Pour y arriver, ils recommandent notamment d’inscrire ces suggestions – noir sur blanc – dans les règlements devant accompagner la nouvelle mouture du Code canadien du travail.

Il devrait être la responsabilité de tout le monde de prévenir et de dénoncer le harcèlement, fait valoir l’avocate Gail Gatchalian, spécialisée en droit du travail et associée au cabinet Pink Larkin, dans son bureau de Halifax.

Il y a déjà tellement de barrières qui empêchent les victimes de dénoncer. Mme Gatchalian cite ici l’inégalité de pouvoir souvent énorme entre la victime et l’agresseur, la tendance des victimes à se blâmer pour ce qui est arrivé et enfin la crainte de représailles. Peu dénoncent, déplore-t-elle.

 

Cliquez ici pour voir tout l’article

Paru sur La Presse.ca (Le 18 novembre 2018)

Par Stéphanie Marin (La Presse Canadienne)

Trop d’entreprises ne sont pas encore prêtes à faire face à la légalisation du cannabis

Trop d’entreprises ne sont pas encore prêtes à faire face à la légalisation du cannabis

À trois mois de la légalisation, il est important de s’y pencher rapidement!

Selon un sondage de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, la moitié des organisations sont peu ou pas du tout prêtes à faire face à la légalisation du cannabis et à ses impacts.

« À trois mois de la légalisation du cannabis, toutes les organisations devraient analyser les effets potentiels de cette légalisation sur leur milieu de travail en évaluant les risques, et notamment en ciblant les postes critiques. Elles devraient mettre en place des mesures de prévention et d’intervention selon le degré de risque. Ces mesures devraient être clairement identifiées dans une politique et communiquées à tous. » affirme Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre.

Paru sur le site de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (Le 9 juillet 2018)

Cliquez ici pour voir tout l’article

 

Qu’est-ce que les employés ont en tête?

Qu’est-ce que les employés ont en tête?

Salaire, conciliation travail-famille, accomplissement… que recherchent les travailleurs ? Une étude menée dans l’ensemble de l’Amérique du Nord répond à cette question. Faits saillants.

Santé et retraite avant tout

Dans un sondage mené en février 2015 par la firme de consultants en ressources humaines Mercer, 82 % des Canadiens ont indiqué accorder autant d’importance à la protection en matière de soins de santé (les régimes d’assurances collectives, par exemple) qu’à leur salaire. Plus du tiers des répondants croient que la responsabilité financière de cette protection revient avant tout à l’employeur.

Cliquez ici pour voir tout l’article

Paru dans le Journal 24H du Journal de Montréal (Le 16 avril 2018)

Par Anne-Hélène Dupont (37e Avenue)

Go Top